Wednesday, January 14, 2015

"Shadowhunters: Looking Better in Black Than the Widows of our Enemies Since 1234". - Cassandra Clare


(***En français plus bas***)                        You can click on every pictures for their sources! 
                                                                       Vous pouvez cliquer sur les photos pour les sources!
Hello Readers!
Guys. There’s something I have to admit. I’m addicted to this book. And the movie that comes along with it (even if it’s completely different). All I can think of right now is related to shadowhunters and what’s going to happen next in the books (it's a saga). It is one of the rare times where I open a book to find myself stuck in the story, realising the true meaning of losing the notion of time. As any of you ever heard of The Mortal Instruments by Cassandra Clare? The story is breathtaking. It might just be another story about vampires and werewolves, or it might be the fact that it’s relaxing to read something that is not related to college, but either way, I’m in love with these characters. And their style. They are always dressed in black and the badass attitude comes with it. So let’s just say that right now, I want to buy every black fabric that I can find to create a chic/badass wardrobe of my own. When I was in my teenage years, I had this period where I used to dressed in black all the time… Over the years, I have become happier in my skin and more self-confident. I have even developed distaste for black garments. After reading the first book, I realised that this color can bring so much chic to an outfit and makes a person skinnier. So, I decided to overcome this distaste by sewing my first two garments of the year inspired by Clary – the main character.
Bonjour lecteurs!
Ok. Je dois vous avouer quelque chose. Je suis accro à ce livre. Et à ce film qui vient avec (même s’il est complètement différent). Tout ce à quoi je pense en ce moment se relate aux « shadowhunters » et à ce qui va suivre dans les livres (c’est une saga). C’est l’une des rares occasions où j’ouvre un livre et je m’y trouve prisonnière, réalisant le sens de « perdre la notion du temps ». Avez-vous entendu parler de The Mortal Instruments par Cassandra Clare? C’est magique. Même si ça ne semble être qu’une autre histoire de loups-garous et de vampires, où même si ce n’est peut-être dû qu’au fait que ça me change des textes de l’université, dans tous les cas je suis amour des personnages. Et de leur style. Ils s’habillent tous toujours en noir et leur attitude déchirante (badass) vient avec. Alors, disons qu’en ce moment, je veux acheter tous les tissus noirs que je trouve en magasin pour me créer ma propre garde-robe qui déchire. Lorsque j’étais une vraie ado, j’ai eu ce moment où je ne portais que du noir… Au fil des ans, j’ai appris à être plus en confiance dans ma peau et à être plus heureuse. J’ai même développé une horreur pour le port de vêtements noirs. Après avoir lu le premier livre, j’ai réalisé à quel point le noir peut apporter une touche de classe à un ensemble en plus de donner l’impression d’être plus mince. J’ai donc décidé de surmonter ce dégoût en cousant mes deux premières pièces de l’année inspirées de Clary – le personnage principal.     


Not bad hein!? I’m pretty pleased with this look! In fact, I feel like I’m part of the book now and I’m waiting for my shadowhunter haha. If only. To create this look, I made a simple red t-shirt by using the Plantain pattern by Deer and Doe. I freaking like this pattern because it’s free! And also because I realised that I have so many vests and jackets, but not necessary tops to go with them. Besides, red is such a beautiful color and I find it odd that you can’t find cute red cloths in stores. Is it just me?  The only problem with this piece is that I knew the pattern has a very low neckline so by trying to not create a t-shirt that shows off my boobs, I made the neckline a bit too high. But hey, I can live this!

Pas pire hein!? Je suis très satisfaite du résultat. En fait, je me sens comme faisant partie du livre et j’attends maintenant mon shadowhunter haha. Si seulement. Pour créer ce look, j’ai fait un simple t-shirt rouge en utilisant le patron plantain par Deer and Doe. J’adore ce patron parce qu’il est gratuit! Aussi parce que j’ai réalisé que j’avais beaucoup de vestons sans nécessairement avoir de hauts pour aller avec. Sans oublier que le rouge est une si belle couleur. Et je trouve étrange qu’on ne puisse retrouver de beaux vêtements rouges en magasins. Est-ce que c’est juste moi ou…? Le seul problème avec cette pièce c’est que je savais que le patron à une encolure très basse, donc en voulant coudre un haut qui ne montre pas mon soutien-gorge à qui le veut, j’ai fait l’encolure un peu trop haute. Mais bon, je peux vivre avec cela pareil!      


Now let’s discuss my real baby; my first make of the year; my second Mai Zip Jacket.  I found the perfect fabric in a little store, all black with a little print made of velvet (you can see it more closely on the picture below). I only burned one small piece of it under one of the pockets, but you can barley see it. I guess I was lucky! I used an impossible knit fabric the first time and I decided to use another stupid fabric again! I have a love-hate relation with fabrics that are hard to use. I see them as little challenges… And they are always the cutest! It’s also the first time that I sew with velvet. It’s not harder; you just can’t use an iron of it (only on its wrong side). I wrote stupid fabric because the stitches were creating small holes in it, so I couldn’t unstitch. Having it sewn once, I knew what to do, so everything went well. I sewed it all in one afternoon. I must say, a lined jacket is perfection! I always chose a soft lining to feel like I’m wearing a blanky everywhere I go… It’s like paradise!   
I’m going to be wearing this jacket A LOT this year. I might even sleep in it. 

Maintenant, parlons de mon bébé; ma première création de l’année; mon deuxième Mai Zip Jacket. J’ai trouvé le tissu parfait dans une petite boutique, tout en noir avec un imprimé en velours (vous pouvez le voir mieux sur la photo en dessous). Je n’ai que brûlé une petite partie sous une des poches, mais on ne le voit presque pas. Je pense que ce fut un coup de chance! J’ai utilisé un tricot impossible la première fois et j’ai décidé d’utiliser encore un autre stupide tissu! J’ai une relation amour-haine avec les tissus qui sont durs à utiliser. Je les perçois comme des petits défis… En plus, se sont toujours les plus beaux! C’est également la première fois que je cousais avec du velours. Ce n’est pas plus difficile; on ne peut simplement pas utiliser de fer (du moins, seulement sur le revers du tissu). J’ai écrit stupide tissu parce que les coutures créent de petits trous qui rendent le tout impossible à découdre. Puisque j’ai déjà utilisé le patron, je savais comme faire et tout fut cousu en un après-midi sans problème. Je dois dire, une doublure c’est la perfection! Je choisis toujours une doublure douce qui me fait sentir comme si je portais une doudou (couverture douce) partout où je vais… C’est le paradis!
Je vais souvent porter cette veste cette année. Je vais peut-être même dormir dedans.  




The facts :
Fabric : Cotton+Velvet? Don't really know. 
PatternMai Zip Jacket
Year2015!
Notions1 zipper, fusible interfacing and a lining.


Les faits : 
Tissu : Coton+Velours? Aucune idée...
Patron : Mai Zip Jacket
Année : 2015!
Notions : 1 fermeture éclaire, de l'entoilage thermocollant et une doublure. 


As I wrote in some old posts, I don’t try to copy the exact same look as my inspiration. I don’t really like leather fabrics (I made one vest out of faux leather and it’s impossible to wear. You can’t breathe in that thing!), so I choose a fabric that I liked, getting inspired by the color. It’s the same for the t-shirt. I wanted something that I will want to wear everyday. In the end, I am completely in love with this outfit. I feel badass, the feeling that I was looking for (just like in the book)!    
Comme je l’ai souvent écrit, je ne cherche pas à recopier parfaitement le look de mon inspiration. Je n’aime pas vraiment le cuire (j’ai déjà cousu une veste en faux cuire que je ne porte jamais. On ne respire pas là-dedans !), alors j’ai choisi un tissu que j’aimais, étant inspiré par la couleur. Même chose pour le T-shirt. Je voulais quelque chose que j’allais vouloir porter tous les jours. Au final, je suis complètement en amour avec cet ensemble. Je sens que je déchire, en plein le sentiment que je cherchais (comme dans le livre !).  



Now, back to my book ... 
Maintenant, je retourne à mon livre...
Rendez-vous sur Hellocoton !

No comments:

Post a Comment